La Turquie : le rêve d’être ‘’Usine du monde’’
194

23 Feb 2022

La Turquie : le rêve d’être ‘’Usine du monde’’

Exportations record en Turquie

La Turquie enregistre en 2021 des exportations record et se rêve en « usine du monde » aux portes de l’Europe, aidée par la monnaie relativement faible et la volonté de multinationales de rapprocher leur production de leurs marchés.

Le pays a exporté pour 225,4 milliards de dollars l’an dernier et vise 300 milliards en 2023

Sa proximité avec l’Europe est un avantage unique, en pleine explosion du coût du fret maritime. A cela s’ajoute la perturbation des chaînes d’approvisionnement liées à Covid-19, qui pousse nombre d’entreprises, européennes et internationales, à vouloir réduire leur dépendance vis-à-vis de l’Asie.

Mais, il y a plusieurs obstacles qui se dressent sur la route du ‘’Fabriqué en Turquie’’.

« De nombreuses entreprises multinationales font des démarches pour s’approvisionner davantage en Turquie », affirme à l’AFP Burak Daglioglu, président du Bureau d’investissement de la présidence turque.

Ankara offre une main d’œuvre qualifiée, une situation géographique parfaite

Il fait valoir que le pays, qui attire les géants de l’automobile et du textile, offre une main d’œuvre bien qualifiée, et une situation géographique « parfaite » avec des « infrastructures de pointe ».

Le suédois Ikea annonce ainsi à l’automne vouloir déplacer une partie de sa production vers la Turquie. Et le groupe d’habillement italien Benetton confirme également à l’AFP « souhaiter accroître ses volumes de production dans les pays plus proches de l’Europe, tel que la Turquie ».

Peter Wolters, vice-président de la Chambre de commerce Pays-Bas-Turquie, dit également « recevoir des demandes des secteurs de la maison et du jardin, du textile et de la mode et de l’industrie de la construction de yachts » de la part de patrons qui souhaitent raccourcir leurs chaînes d’approvisionnement.

Car faire venir des marchandises d’Asie est devenu très coûteux : conséquence des pénuries de containers dans les ports, le coût du fret est multiplié par plus de neuf depuis février 2020 entre la Chine et l’Europe du Nord, selon l’indice Freightos Baltic.

Exportations de la Turquie

La Turquie située en troisième position des pays dotés du meilleur potentiel

Une étude menée par le cabinet McKinsey publiée en novembre place ainsi la Turquie en troisième position des pays dotés du meilleur potentiel pour l’approvisionnement textile à l’horizon 2025, derrière le Bangladesh et le Vietnam mais devant l’Indonésie et la Chine.

Les entreprises du secteur de l’habillement cherchent à modifier leur ‘mix’ de pays d’approvisionnement » et à se « rapprocher » de leurs marchés.

Ils soulignent que la Turquie offre des « coûts de production pas chers en raison d’une livre turque meilleur marché ».

 

Source : AFP

 

Edité par Tebadul ©

Avez-vous aimé notre sujet ? Partagez-le

 

contactez-nous

Obtenez les meilleurs services possibles en remplissant vos données

contact-img

Nous serons heureux de vous fournir le meilleur service possible après avoir rempli le formulaire ci-dessous.

whatsapp
contact form
Form WhatsApp